Au secours, je suis en Terminal S et je veux faire de l’art ? Comment expliquer ça ? Quels arguments donner à mes parents et à mes profs ? Est-ce que je serais fou de faire enfin ce truc qui me plaît depuis toujours, mais que je n’ai jamais osé faire parce que « l’art ça ne donne pas de travail ! Tout le monde sait ça… ». Bref vous avez fait S et, pourtant, ingénieur ce n’est pas franchement le job que vous imaginez pour vous dans l’avenir…. Il faut se l’avouer, dans notre société, il y a un problème avec la filière S. Tout le monde va en S, mais tout le monde n’a pas forcément envie de faire de l’ingénierie…

Savez-vous qu’il existe de nombreuses similitudes entre les études de S et la discipline requise pour réussir dans le cursus d’un Bachelor Design ?

La première chose importante à savoir c’est que :

Oui, le secteur Design embauche ! A conditions bien sûr d’être porteur de bons projets, être compétent et savoir frapper aux bonnes portes (avoir du réseau professionnel et être malin). Bien évidemment, à cette alchimie, il faut rajouter le travail. Il faut beaucoup travailler. Après cette année de BAC S, vous en savez quelque chose ! Donc voilà le premier argument : le secteur du Design est en plein essor et il embauche. Il est porteur aussi parce qu’à l’issue de ces 3 ans, vous obtenez un BAC +3 et ça, c’est de l’or pour une entreprise. Pourquoi ? Parce que vous avez beaucoup de connaissances, une expérience professionnelle et en début de carrière vous ne coûterez pas aussi cher qu’un BAC +5 sans pratique. Vous trouvez ça injuste ? C’est pourtant un principe de réalité… Dans la balance d’un chef d’entreprise, le rapport entre investissement et bénéfice est une donnée importante ! Il faudra vous y faire, la vie est cruelle ! Trêve de plaisanterie…

Le deuxième argument est celui-ci :

Pour réussir en Design, il faut beaucoup travailler. Vous ne voyez pas bien en quoi, c’est un argument ? Normal ! Pourtant, c’en est un. Tout simplement parce que dans la tête des gens, être dans une école d’art ce n’est pas sérieux. Ils ont généralement de nombreux préjugés, mais il ne faut pas leur en vouloir. Ce secteur est méconnu et plein de préjugés. C’est vrai que pour la plupart, le Design est un mot barbare et abstrait. « Ah, bon, on peut bosser dans le Design ? Mais euh en fait, on fait quoi ? ». Bon après tout, vous vous posez peut-être la même question. Elle est légitime, et vous trouverez la réponse dans d’autres articles, c’est certain. L’intérêt est de démontrer qu’étudier en Bachelor nécessite un réel investissement. Il faut compter entre 30 h et 40 h par semaine. Ouaip, c’est aussi intense que Médecine… L’assiduité est essentielle parce qu’en Perspective, c’est comme en Maths, si on ne va pas en cours, on est mort ! Le lendemain, on ne comprend plus rien. L’investissement personnel est vital, si on ne bosse pas le soir, on ne tient pas le rythme. En revanche, c’est énormément de travail, mais pour des matières nouvelles et que tu aimes et ça, ça change tout. Non !? On peut fournir énormément d’investissement quand on sait sur quoi ça débouche et que l’on constate ses progrès de jour en jour. Donc le deuxième argument : une école d’art, c’est beaucoup de travail. Ceux qui pensent encore que les artistes qui montent les marches à Cannes ou vivent de leur art ne travaillent pas, croient aux contes de fées. Les personnes qui réussissent dans le secteur du Design et de l’Art, sont celles qui travaillent pour !

Troisième argument :

Léonard de Vinci disait 99% de travail, 1% de talent. Autrement dit, pour réussir dans ce secteur, on a besoin d’être structuré, rigoureux, de raisonner et de s’investir dans un but précis. Il n’est pas nécessaire de savoir dessiner parce que ça, ça s’apprend. Par contre, la conjugaison de tous ces aspects, seul l’étudiant, qui sort de ce BAC S, peut les assembler de manière construite vers un projet professionnel gratifiant. Bref, vous l’aurez compris, la filière S est une préparation parfaite, car pour réussir en Arts, il faut être très scientifique dans son approche. La rigueur, l’investissement et l’organisation sont indissociables de l’accomplissement d’un Bachelor Design. 

Académie des Arts Appliqués

Découvrez nos modalités d’inscriptions

Bien sûr, on aurait tort de croire qu’il ne faut que cela pour réussir. La créativité, l’ouverture d’esprit, l’imagination sont essentielles, mais à nouveau, tout cela s’apprend. À l’Académie des Arts Appliqués, c’est toute une équipe pédagogique de professionnels sur lesquels les étudiants peuvent s’appuyer au quotidien. Des professeurs au secrétariat en passant par la direction, l’ensemble de l’équipe accompagne chacun de ses élèves vers la réussite. Et puis les autres filières peuvent être tout aussi porteuse pour évoluer en Arts. Au final le seul ingrédient réellement indispensable pour réussir, c’est l’envie. 

Il est temps qu’un jour, on apprenne à écouter ses convictions profondes même si elles semblent ahurissantes pour les autres. Le secteur du Design et de l’Art fait peur parce que les gens ignorent de quoi il est fait, et ce, à quoi il peut ouvrir. C’est à toi qu’appartient ton avenir. 

Il est temps d’apprendre à te faire confiance et à aller vers ce qui te plaît parce qu’avec ça, tout est possible !

L’histoire des arts en Bachelor

L’histoire des arts en Bachelor

Pour beaucoup d’étudiants, les cours d’Histoire des Arts en Bachelor s’apparentent à une corvée dont ils se passeraient volontiers. Cette matière est souvent perçue par les futurs designers comme inutile et fastidieuse. Pourtant, elle est source de compréhension du monde, elle est pour le designer, ce que l’eau est à la carafe, c’est-à-dire un essentiel.

DES SCIENCES ET DU FRANÇAIS EN BACHELOR DESIGN

DES SCIENCES ET DU FRANÇAIS EN BACHELOR DESIGN

Peu importe qu’on ai un BAC S ou L, peu importe le chemin, ce qui importe c’est le sujet. Car, enfin, oui il s’agit bien des mêmes concepts qu’on les aborde en Philosophie, en Mathématiques, en Physique Quantique ou en Littérature. Trop souvent nos étudiants restent attachés à la manière d’enseigner d’un ou plusieurs professeurs et n’ont pas toujours eu la chance de goûter à la vraie essence des matières abordées en terminale.

De la Philosophie en Bachelor Design ?

De la Philosophie en Bachelor Design ?

C’est là toujours un grand sujet d’étonnement lorsque les étudiants apprennent qu’à l’Académie des Arts Appliqués, en Bachelor il y a de la Philosophie. “Ah bon ? Mais pour quoi faire ?…”

Pin It on Pinterest

Share This